Avez-vous des questions sur le vote de l’offre finale? Si oui, envoyez-nous un message.

 

Mise à jour

Le 24 septembre, à la suite de la reconstitution du vote du 30 mai, les médias nous ont informés que le premier ministre Higgs avait annoncé une offre imminente et que «nous ne l’aimerions probablement pas»

.Hier, le 26 septembre à 15 h 43, nous avons reçu un appel d’un journaliste nous demandant de commenter l’offre, mais je ne pouvais pas faire de commentaire car nous ne l’avions pas encore reçu. Cependant, 22 minutes plus tard, à 16h05 par e-mail, pas même un appel téléphonique. Nous avons reçu l’offre de l’association des Foyers de Soins nous disant que c’était le mandat final.

Proposition finale de l’offre salariale du gouvernement «OFFRE FINALE»
(Année 1) 1,0% – (Année 2) 1,25% (Année 3) 1,5% (Année 4) 1,75% Total 5,5%. À compter du 1er novembre 2019, modifier le taux d’accumulation de crédits de congés de maladie de 1½ jour par mois civil de service à 1 et 1/3 (1,33) jour par mois (de 18 à 16 jours par an)

Le 27 septembre à la conférence de presse, nous avons donné notre proposition
(Année 1) 3% (Année 2) 3% (Année 3) 3% (Année 4) 3% Total 12%. Et un ajustement ponctuel de recrutement et de rétention est nécessaire pour 2019, afin de remédier immédiatement à la crise de manque de personnelles.

Le 27 septembre, le gouvernement a publié un communiqué de presse dans lequel il était écrit: «Les travailleurs des Foyers de Soins auront bientôt l’occasion de voter pour un contrat définitif». La commission de l’emploi coordonnera et supervisera le vote au scrutin secret dans chaque maison de repos. Date et lieu à déterminer par le conseil. Nous vous tiendrons au courant dès que les informations seront disponibles.

Oui, nous sommes fatigués, fatigués de ne pas avoir nos voix entendues! Les personnes âgées et les travailleurs méritent mieux! Nous méritons le respect!

En solidarité
Équipe de négociation du CSFSNB

_________________________________________________________________________________

Mise à jour sur la révision judiciaire de la décision de la Commission du travail de Robert Breen
24 mai 2019

Chers membres,

Aujourd’hui, la juge Tracey DeWare a entendu les arguments sur la révision judiciaire de la décision relative a la décision de Robert Breen.

Même si nous ne nous attendions pas à une décision aujourd’hui, nous avons été heureux d’entendre que la juge DeWare rendrait sa décision le 5 juillet – ou même plus tôt. Considérant que nous nous attendions à ce qu’une décision puisse prendre jusqu’à 6 mois.

Le juge DeWare a reconnu que 90% des désignations n’auraient pas beaucoup d’impact compte tenu de la pénurie de personnel en tout temps, en raison du manque de personnel. Bien que optimistes, nous restons prudents.

Vous ne savez jamais jusqu’où vous en êtes – n’abandonnez pas maintenant – nous sommes presque arrivés

En solidarité,
Votre exécutif du CSFSNB   

_________________________________________________________________

Message du comité de négociation
18 mai 2019

Chers membres,

Le jeudi 16 mai, nous sommes allés à l’Assemblée législative dans l’espoir que la motion sur l’arbitrage exécutoire sans restriction soit présentée pour un vote.

Malheureusement, au lieu les conservateurs, on pris le temps de tenir le compte à rebours en parlant bêtement d’un projet de loi présenté par la Partie de l’Alliance des Gens pour réduire le nombre d’inspections annuelles des véhicules. Il était évident que les conservateurs perdaient du temps afin que la motion ne parvienne pas à la chambre. Encore une fois, nous avons assisté à une autre manifestation de manque de respect de la part du gouvernement.

Bien que la motion n’ait pas été convoquée pour un vote, les oppositions nous ont promis que lorsque la motion sera présentée dans deux semaines, elle aura l’appui nécessaire pour être adoptée. Comme vous le savez tous, nous n’avons pas eu beaucoup de raisons de faire confiance au cours des derniers mois, cependant, je sais que nos actions ont prouvé que nous sommes prêts à prendre les mesures nécessaires pour tenir ceux qui nous mentent responsables – et nous avons montré notre unité, et la solidarité, et notre cœur à se lever et à se battre. Nous y sommes presque, alors attendez un peu plus longtemps, nous pouvons le faire.

Lors de notre assemblée générale annuelle, le 30 mai, nous organiserons un rassemblement devant l’Assemblée législative, date prévue pour la présentation de la motion. Nous nous attendons à une participation massive. Par conséquent, des autobus seront organisés pour amener les membres, nous partagerons l’horaire des autobus une fois qu’il aura été confirmé.

Nous vous demandons de continuer à faire confiance à l’équipe de négociation alors que nous avançons et faisons confiance à notre plan d’action qui est planifié de manière stratégique.

Restez confiant que vous avez raison de vous battre pour vous-même. Restez confiant que vous vous battez pour votre avenir. Il faut du courage, de la colonne vertébrale et de l’unité pour rester fort Et je connais le cœur d’un travailleur de foyer de soins: nous n’abandonnerons pas.

En solidarité,
Votre équipe de négociation du CSFSNB

______________________________________________________________________________________________________

Mise à jour des négociations du CSFSNB
15 mai 2019

Restons forts ensemble

Chers membres,

Nous avons été déçus d’entendre la ministre Dorothy Sheppard dire que nous étions dans une impasse, et que les discussions duraient  depuis plusieurs jours.

Le 8 mai, nous avons rencontré la ministre Dorothy Shephard et le premier ministre Blaine Higgs. Nous avons partagé avec la ministre et le premier ministre ce qui se passait à la table. Nous étions d’avis que notre réunion avait été très respectueuse et nous avions hâte de retourner à la table.

Même si nous étions optimistes en retournant à la table pour engager des négociations sérieuses. Cet optimisme a été de courte durée Après que nous ayons appris que la ministre Dorothy Shephard avait assisté à un gala de remise de prix le soir même après notre réunion, et avait parlé du paquet amélioré. Encore une fois, en choisissant de négocier dans les médias.

La ministre Dorothy Shephard a déclaré que nous étions en pourparlers pendant plusieurs jours, mais la vérité est que nous avons rencontré les négociateurs nommés par la province le 9 mai et à nouveau aujourd’hui le 14 mai. Le 9 mai, nous avons échangé des propositions et avons attendu 4 jours pour obtenir une réponse. Une autre tactique de décrochage et encore un autre mensonge.

La soi-disant offre améliorée, quelle que soit la formulation, n’est pas différente de celle présenté à l’origine, associer a des conditions à un secteur déjà sous pression est irréaliste.

Le gouvernement parle de responsabilité financière mais il a accepté d’augmenter les dépenses des députés au coût d’un million de dollars par année, en disant que cela les aiderait à mieux faire leur travail.  Vous ne pouvez pas équilibrer le budget sur le dos des travailleurs des foyers de soins. Nos dos sont déjà cassés.

Nous avons été attristés d’entendre la ministre Dorothy Shephard dire dans un communiqué de presse que nous sommes dans une impasse. Notre dernière conversation avec les négociateurs peu avant 17 heures, même si nous étions pas en accord, nous n’avons pas été informé par les médiateurs que nous étions dans une impasse. 

Il est vraiment honteux  de voir la façon que le gouvernement nous traite! En tant que travailleurs de foyer de soins, nous avons été absolument respectueux tout au long du processus, même lorsque nos droits ont été réduits à néant. Cela me désole que la ministre Dorothy Sheppard continue de mentir, elle dit qu’elle respecte les travailleurs; Cependant, ses actions racontent une histoire différente! – Les foyers de soins ne sont PAS une entreprise et nos aînés ne sont PAS une marchandise! Nous ne sommes pas des barils de pétrole; nous sommes des êtres humains qui méritons de RESPECT! Mon Dieu, que va-t-il falloir … Tout ce que je vais dire, c’est rester à l’écoute, c’est loin d’être terminé!

Fiers travailleurs de foyers de soins, Nous Faisons ce que Nous Faisons parce que Nous Nous Soucions !!

En solidarité,
Votre exécutif du CSFSNB

_________________________________________________________

Message du comité de négociation

Le 10 mai 2019

Chers membres,

Confrères et consœurs,

Le lundi 6 mai, Pat et moi avons rencontré Kris Austin pour lui demander d’annuler son sous-amendement sur l’arbitrage exécutoire. Sa réponse a été que lui et son équipe discuteraient, mais à ce jour, aucun engagement n’est encore pris.

Le mercredi 8 mai, Kim, Sandy et moi avons rencontré le premier ministre Higgs, la ministre Shephard et la sous-ministre des Finances du Conseil du Trésor, Cheryl Hansen. La réunion a été respectueuse et toutes les parties ont parlé ouvertement et franchement de leurs positions de négociations.

L’équipe de négociation est revenue à la table le mercredi 9 mai, l’employeur étant représenté par Jamie Eddy, conseiller juridique pour le développement social, et Fred Finn, sous-ministre adjoint au Conseil du Trésor. Ce fut  bien accueilli par l’équipe de l’engagement du premier ministres que les personnes plus proches des décideurs seraient à la table.

Les discussions ont été productives et des échanges de propositions ont été présentés. Nous attendons la réponse de la dernière proposition de l’union. À ce stade de la négociation, cela nécessite l’approbation du gouvernement et une fois que ce sera fait, nous retournerons à la table de négociations, qui devrait avoir lieu le mardi 14 mai. Les deux parties sont prêtes à retourner a la table plus tôt, si une approbation arrive plus tôt. Nous vous tiendrons au courant, si cela se produit.

En solidarité,
Votre équipe de négociation du CSFSNB

___________________________________________________________________________________

Message du comité de négociation

27 avril, 2019

Chers membres,

Le jeudi 25 avril, la Cour d’appel a statué sur l’appel de la décision du juge Gannett et la province a encore une fois réussi à utiliser les tribunaux comme tactique du délai.

Au cours des 51 derniers jours, le gouvernement a déployé plus d’efforts auprès des tribunaux pour que nos droits soient bafoués. Si toute l’énergie et les ressources avaient été apportées à la table des négociations, nous aurions peut-être réussi à parvenir à un accord.

Malgré les mauvaises nouvelles, ce n’est pas le moment d’abandonner et si ce gouvernement pense que nous allons nous fatiguer et  partir, ils se trompent. Ils ne connaissent pas le cœur d’un travailleur de foyer de soins.

Nous devons continuer à faire preuve de solidarité et à nous soutenir mutuellement en restant positifs avec nos commentaires sur les médias sociaux.

L’équipe de négociation et toutes nos ressources se réuniront pour se préparer et passer au niveau suivant. Toutes les options restent sur la table pour parvenir à une convention collective qui traite des salaires supérieurs au coût de la vie et protège la libre négociation collective.

Dans les prochains jours, un membre de l’équipe de négociation communiquera avec vous pour vous fournir une mise à jour et des instructions.

Nous vous demandons de continuer à faire confiance à l’équipe de négociation, car nous entrons maintenant dans une phase différente de la lutte.

Restez confiant que vous avez raison de vous battre pour vous-même. Restez confiant que vous vous battez pour votre avenir. Il faut du courage, et de l’unité pour rester fort. Et je connais le cœur d’un travailleur de foyer de soins: nous n’abandonnerons pas.

En solidarité,
Votre équipe de négociation du CSFSNB

______________________________________________________

Mise à jour du 17 avril 2019

Restons forts ensemble

Chers membres,

Aujourd’hui, la cour d’appel  a réservé sa décision, pour l’instant la suspension reste en place. Bien que nous ne nous attendions pas à une décision aujourd’hui, la juge Quigg a déclaré qu’elles rendraient leur décision le plus rapidement possible.

Qu’est-ce que cela signifie? Si la décision de Garnett est maintenue, nous serons dans une position légale pour engager une action de grève. Si la cour d’appel décide que Garnett a commis une erreur dans la loi, nous ne serions pas en mesure de déclencher une action de grève légale tant que la révision judiciaire n’aura pas eu lieu.

Vous avez fait confiance à votre équipe de négociation et je tiens à vous assurer que nous avons un plan stratégique en place. Nous devons donc poursuivre notre combat pour l’équité – nous risquons d’être frustrés, mais nous ne serons pas vaincus.

L’équipe de négociation et toutes nos ressources se réuniront mardi pour mener à bien notre plan d’action.

De plus, nous rappelons à toutes les sections locales d’envoyer par courrier électronique à leur employeur leur position et leur soutien sur l’arbitrage exécutoire. S’il vous plaît partager avec le conseil votre réponse de l’employeur.

Alors que nous approchons la fin de semaine de Pâques, nous avons quelques actions prévues, alors restez à l’écoute.

Encore une fois, nous tenons à remercier les membres pour leur travail et leur dévouement. Votre force dans l’unité représente le cœur pur d’un travailleur et de travailleuse de foyer de soins.

La solidarité de nos membres est au cœur de notre pouvoir de négociation!

En solidarité,

Votre exécutif 

____________________________________________________________________

Mise à jour du 5 avril 2019

Restons forts ensemble

Chers membres,

Bien que nous nous attendions à recevoir des nouvelles de l’employeur d’ici la fin de la semaine. Au lieu de cela, le médiateur nous a dit que l’employeur préparait un paquet et il nous contactera pour revenir à la table une fois qu’il aura des nouvelles de l’employeur.

En attendant, nous continuerons notre activisme. Notre démonstration publique d’unité et de solidarité est le pouvoir d’aller de l’avant. Notre force et notre cœur en tant que travailleurs et travailleuses de foyer de soins sont ce qui nous rend forts et fiers.

Nous avons assisté à un rassemblement à Moncton jeudi pour soutenir la section locale 1726. C’était étonnant de voir des sections locale de partout dans la province qui se sont déplacer pour soutenir ces membres qui étaient indirectement menacés par leur employeur. Cela nous attriste d’entendre les histoires de tactiques prises par certains employeurs pour empêcher les travailleurs et travailleuses de prendre position en faveur de l’équité. Alors que d’autres employeurs envoient des lettres de remerciement et de soutien, ils sont malheureusement peu nombreux.

Le 12 avril à Fredericton, joignez-vous à nous sur notre VOYAGE alors que nous marchons pour un salaire équitable. Nous enverrons un message visuel, par conséquent, nous vous demandons de porter du noires et jaunes ainsi que et apporter quelques 10 cents. Croyez-moi, tout cela aura du sens. Les autobus quitteront le Fredericton Inn à 11h15.

Le mercredi 10 avril, toutes les sections locales participant au SCFP-NB sont invitées à rester pour une réunion après l’ajournement. Pour les sections locales qui ne seront pas présentes, nous examinons différentes options pour vous faire participer. Sinon, vous serez contacté par un membre de l’exécutif.

Encore une fois, nous tenons à remercier les membres pour leur travail et leur dévouement. Votre unité représente le cœur pur d’un travailleur en maison de retraite.

La solidarité de nos membres est au cœur de notre pouvoir de négociation!

En solidarité,

Votre exécutif du CSFSNB

_______________________________________________________________________________

Mise à jour, le 3 avril 2019

Restons forts ensemble

Chers membres,

Votre équipe de négociation attend une réponse de l’employeur. Le médiateur nous a dit que nous devrions nous attendre à quelque chose d’ici à la fin de la semaine. Le parti de l’Alliance du Peuple dit publiquement qu’un accord négocié sera conclu avant la fin de la semaine, nous attendons.

Le rassemblement à l’AGA de M. Higgs a attiré beaucoup de monde et le premier ministre a été un peu troublé lorsqu’il a répondu à une comparaison de salaire entre membres de l’Alberta, affirmant que les travailleurs devraient partir en Alberta.

Je suis sûr que beaucoup d’entre vous ont été informés de la lettre du Premier ministre Higgs sur Facebook adressée à tous les employés de direction et non syndiqués dans les parties I, II et III du plan de rémunération, confirmant que l’ajustement de 2% sera mis en œuvre le 31 mars.

Il poursuit en disant cela en reconnaissance des cadres et des employés non syndiqués et aidera à rattraper les augmentations de salaire des syndicats.

C’est une autre tactique que le gouvernement utilise actuellement est de diviser pour conquérir, en essayant de retourner les membres contre les dirigeants. Nous devons faire preuve de solidarité plus que jamais.

Nous devons continuer à faire preuve de solidarité et à nous soutenir mutuellement en restant positifs avec nos commentaires sur les médias sociaux.

La solidarité de nos membres est au cœur de notre pouvoir de négociation! Et nous avons en effet montré notre puissance.

En solidarité,
Votre exécutif du CSFSNB

__________________________________________________________________________

Mise à jour du 26 mars 2019

Rester forts ensemble

Chers membres,

Votre équipe de négociation a rencontré a nouveau employeur aujourd’hui. Les seuls éléments restants seront envoyer a l’ arbitrage exécutoire. Nous attendons une réponse de l’employeur pour accepter le processus d’arbitrage exécutoire.

La solidarité de nos membres est au cœur de notre pouvoir de négociation!

En solidarité,

Exécutif du CSFSNB

 

_____________________________________________________________________________

Mise à jour du 25 mars 2019

Rester forts ensemble


Chers membres,

Votre équipe de négociation a rencontré l’employeur aujourd’hui, les discussions sont en cours et nous restons à la table.

Rappel à tous les membres, veuillez continuer avec les pétitions sollicitant l’arbitrage exécutoire. Chaque membre est invité à faire signer dix pétitions. Les signatures seront présentées à la législature.

La solidarité de nos membres est au cœur de notre pouvoir de négociation!

 En solidarité,

Exécutif du CSFSNB

______________________________________________________________________________________________

 

 

Signez la lettre    

 

 

 

AVIS DE VOTE DE GRÈVE,  le 7 mars 2019

Restons fort ensemble

Chers membres,

Je souhaite commencer par remercier tous les membres pour leur force et leur solidarité. De plus, je tiens à féliciter tous les exécutifs  des sections locales pour le travail extraordinaire qu’ils ont accompli ces dernières semaines pour organiser leurs lieux de travail.

Le 22 février, nous avons reçu une lettre du ministre Holder indiquant que nous pourrions organiser un vote de grève dès le 4 mars. Le 22 février, nous avons reçu un courriel de Jody Hall nous informant que la province avait rejeté notre dernière offre. Le 27 février, une lettre a été envoyée à tous les administrateurs de foyers de soins pour les encourager à préparer un plan de grève détaillé.

Bien qu’aucun travailleur de foyer de soins qui passe la journée à s’occuper de nos aînés, veuille se mettre en position de grève, le degré de frustration lié au manque de personnel et à la capacité de recruter ou de conserver le nombre requis pour fournir des soins sécuritaires, nous a conduit à un point de procéder à un vote de grève.

 Nous aurons un vote de grève à l’échelle de la province jeudi, le 7 mars 2019.

Si vous avez des questions ou si vous recevez des questions ou des remarques, veuillez en informer votre président de section locale.

Votre travail acharné et votre dévouement, combinés à votre force dans l’unité, nous assureront une convention collective juste et équitable.

Au moment où nous entrons dans cette phase, il sera plus important de rester informé.

Regardez vos babillards, vos courriels et vos mises à jour sur les médias sociaux.

En solidarité,
Votre exécutif du CSFSNB